Accueil
4.2 (84.71%) 34 votes

Démonstrateurs d’AntiVirus Français et Internationaux

DAVFI a donné naissance à un antivirus fiable, maîtrisé et performant pouvant être intégré dans une offre complète à destination des administrations, opérateurs d’importance vitale (OIV), des entreprises et des particuliers.

DAVFI reste le nom du projet pour la phase de R&D.; La marque commerciale est Uhuru .

Un site web est consacré à la version anti-malware : www.uhuru-am.com

Un site web est consacré à la version mobile : www.uhuru-mobile.com

Le Consortium qui a porté le projet était composé d’entités complémentaires :

* Nov’IT : chef de file, opérateur innovant délivrant des services de sécurité
* ESIEA : école d’Ingénieurs, laboratoire de cryptologie et virologie opérationnelles (C+V)°
* Qosmos : éditeur de solution de Network Intelligence
* Teclib : expert en développement et intégration d’outils d’inventaire et gestion de parc
* DCNS Research : leader mondial du secteur de la défense navale

DAVFI est un programme de R&D qui a été soutenu par le Fonds national pour la Société Numérique (FSN) dans le cadre des Investissements d’Avenir, Appel à Projet Sécurité et Résilience des réseaux .

Son approche technique totalement nouvelle le rend capable de détecter les variantes inconnues de codes connus et de prévenir l’action de codes réellement inconnus.

DAVFI a vocation à permettre à la France et à l’Europe d’acquérir leur souveraineté numérique dans le domaine des antivirus.

La phase de R&D a été initiée en 2012 et a été finalisée en avril 2014 pour la partie Android (mobilité sécurisée) et octobre 2014 pour les développements pour MS-Windows et GNU/Linux.

Les objectifs de DAVFI

Les modèles technologiques de détection des antivirus actuels montrent très rapidement leurs limites et ne répondent plus aujourd’hui aux menaces, en particulier ciblées et/ou utilisant des techniques connues.

DAVFI mettra en œuvre une approche totalement différente en terme de lutte antivirale que l’on peut qualifier de rupture technologique issue de la recherche tant fondamentale qu’appliquée.

Différentes technologies de protection seront intégrées selon le concept de défense en profondeur.

DAVFI a pour préoccupation non pas de répondre à un modèle économique non équilibré mais de mettre la préoccupation de sécurité au cœur de l’approche. Ce concept permet de mettre en œuvre les techniques et approches les plus efficaces.

L’outil est également pensé pour évoluer en fonction des besoins et demandes des utilisateurs.

Le projet est réalisé dans le cadre du Programme des Investissements d’Avenir. Il a été labellisé par le pôle de compétitivité System@tic et a reçu le soutien de l’AFUL (Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres).

Mise en place de Comités des Utilisateurs

Le Consortium a mis en place dès le début du projet un Comité des Utilisateurs. 

Le Comité des Utilisateurs a eu implication très forte sur le projet en participant réellement à l’élaboration des outils :

  • Prise en compte dès la phase de R&D; des besoins des utilisateurs
  • Réunions trimestrielles
  • Possibilité de tests des outils avec accompagnement

Les entités ayant participé au Comité sont :

  • M. le Sénateur Jean-Marie Bockel
  • ANSSI
  • Ministère de la Défense : DGA, DGSIC, DIRISI et Service de santé des Armées
  • Services du Premier Ministre
  • Ministère de l’Intérieur : ST(SI)² et DSIC
  • AFUL (Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres)
  • Crédit Agricole
  • IRSN – Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire

Événements passés

  • 27 septembre 2011 : article Les Échos concernant le dépôt du projet au FSN
  • 28 septembre 2011 : article Clubic.com concernant le dépôt du projet au FSN
  • 3 juillet 2012 : accord officiel validant le projet
  • 4 juillet 2012 : ouverture du site Internet
  • 13 juillet 2012 : premières fiches de postes en ligne dans la section recrutement
  • 10 septembre 2012 : conférence de presse de lancement et appel à candidature du Comité des Utilisateurs français à La Cantine
  • 27 septembre 2012 : première réunion du Comité des Utilisateurs français (France) organisée par le Consortium
  • 14 décembre 2012 : seconde réunion du Comité des Utilisateurs français
  • 29 janvier 2013 : présentation vidéo du projet ici lors du FIC 2013
  • 27 février 2013 : article dans Le Monde : Un antivirus made in France
  • 11 avril 2013 : reportage diffusé par “Envoyé spécial” sur les attaques Android réalisées par l’ESIEA. Plus d’informations ici ….
  • 11 juillet 2013 : annonce de la sortie de la version Android en septembre 2013
  • 27 septembre 2013 : réunion du Comité des Utilisateurs français
  • 17 octobre 2013 : livraison par l’ESIEA du démonstrateur Android à Nov’IT
  • 29 novembre 2013 : présentation de la version Android de DAVFI à Paris
  • 10 février 2014 : lancement de la marque Uhuru et du site pour la version mobile
  • Juin 2014 : Concours de Hack DAVFI/ Uhuru Mobile à la Nuit du Hack. Les résultats sont ici
  • Octobre 2014 : Fin du projet de R&D.; Transfert à Nov’IT
  • 05 février 2015 : article dans Le Monde : Uhuru, le smartphone sécurisé « made in France »
  • 18 février 2015 : lancement du site Uhuru Antimalware

Blog